Appellation:

Pôle de vulgarisation botanique

 

Objectifs principaux

Le riche patrimoine végétal dont dispose notre université, composé d'un ensemble de jardins et d'espaces verts hérités en grande partie de la période coloniale, constitue indéniablement une richesse inestimable et une fierté pour notre établissement. Le souci de préservation et de protection de cette richesse a mis en avant, depuis quelques années déjà, la nécessité d'une prise en charge spécifique de l'ensemble du site qui accueille ce véritable trésor naturel et qui s'étend sur une superficie globale de trois hectares, vingt-cinq ares et trente-quatre centiares. A côté de cette riche diversité florale et arboricole notre université a hérité de l'école d'agriculture diverses installations, du matériel pédagogique et scientifique des collections zoologiques et géologiques et des herbiers qui attendent de nous l'entretien et la valorisation en tant que témoins de l'évolution des sciences et techniques et en tant qu'outils de diffusion de la culture scientifique. Ces considérations déterminent les objectifs du service commun de recherche « pôle de vulgarisation botanique » créé par l’arrêté interministériel 105 du 16 septembre 2020. Ils se développent autour de deux axes.

Premier axe: les espèces végétales

- Assurer la protection et la sauvegarde des espèces végétales par la maintenance et l'entretien quotidien et par la multiplication.

- Réaliser un travail d'identification des différentes espèces et procéder à la pose de plaques signalétiques qui apporteront plus d'éclairage sur les différentes pièces et faciliteront le travail des étudiants et des chercheurs.

- la réalisation d'un catalogue illustré qui recenserait l'ensemble des espèces et apporterait des éléments de vulgarisation pour chacune d'elles, comme la géographie, l’histoire, le nom commun et les utilisations.  

- Réaliser une opération d'extension par l'aménagement de nouveaux espaces pour l'introduction d'espèces locales et d'échantillons des forêts algériennes et qui constitueront un grand apport scientifique et écologique pour notre université et pour notre région.

Second axe: la vulgarisation scientifique

- Entretenir et réhabiliter certaines installations comme l'éolienne qui servait à puiser de l'eau du puits qu'elle surmonte ou bien ces cuves dans lesquelles on produisait du gaz à partir de la matière organique et exploiter leurs dimensions pédagogique, scientifique et historique au profit de l'université et de son environnement.

- Assurer l'entretien et la conservation des différentes expositions et collections et les enrichir par de nouveaux échantillons pour constituer un musée scientifique qui sera ouvert aux écoliers, aux étudiants et au large public et qui sera un centre de rayonnement pour la diffusion de la culture scientifique.

- Organiser des manifestations scientifiques à caractère académique et des activités destinées au large public comme les visites guidées, les éditions de livres, de brochures, de dépliants et de divers documents audio-visuels

Sections constituant le service

1- La section protection et multiplication

Elle aura pour mission de veiller à la protection et à la multiplication des espèces végétales ainsi que le développement et l'acclimatation de nouvelles espèces en rapport avec les objectifs du service.

2- La section entretien et aménagement

Elle aura pour mission d'assurer la maintenance et l'entretien au quotidien des espaces verts et des infrastructures de l'ensemble du site ainsi que la réalisation des opérations d'aménagement pour l'extension et le développement des espaces verts..

3- La section vulgarisation des sciences

Elle aura pour mission l'entretien, l'enrichissement et la valorisation des différentes collections et expositions et développera une activité, organisée et planifiée, de vulgarisation des sciences et de diffusion de la culture et de la pensée scientifiques. La concrétisation de ces objectifs se fera à travers la production de livres, de brochures et de supports audio-visuels et par l'organisation de manifestations scientifiques académiques et de vulgarisation,                                              

 

Collections, matériel ancien et patrimoine végétal

Les collections

- collection entomologique: 69 boîtes présentant différents ordres d'insectes.

- collection ampélographique: 66 grappes de raisin conservé et trente échantillons  de feuilles de vigne séchées.

- collection géologique: plusieurs centaines d'échantillons de minéraux et de roches.

- Collection de céréales: 60 échantillons de différentes variétés de céréales.

- collection de tabacs: 30 échantillons de différentes variétés de tabac.

- Collection zoologique: animaux empaillés, oiseaux, espèces marines, ossements et squelettes, échantillons démonstratifs de pathologies animales et de différentes malformations génétiques.

- Une dizaine d'herbiers dont les plus anciens datent de la fin du 19e siècle.

- planches pédagogiques: 30 planches illustrant différents thèmes de l'agronomie et divers échantillons démonstratifs de pathologies de l'arboriculture.

Le matériel ancien

- Microscopes dont les plus anciens datent de la fin du 19e siècle.

- Verrerie de laboratoire de chimie et de chimie agricole.

- Matériel d'enregistrement météo datant du début du 20e siècle.

- Machine à graver et caractères de gravure (19e siècle).

- Balances de différentes portées et précisions.

-   Matériel d'analyse des sols.

- Centrifugeuses pour expérimentations de chimie et de chimie agricole.

- Règles à calcul.

- Planimètres.

- Matériel de topographie.

- Dispositifs divers d'analyse chimique.

- Nécessaires divers pour mesure de pH.

- Différents modèles de pH-mètres.

- Matériel d'expérimentation de physique.

- Lunette astronomique

- Fours d'expérimentation.

- Matériel aratoire miniaturisé à caractère pédagogique.

- Pulvérisateur pour traitement des cultures (cuivre).

- Matériel de distillation (cuivre).

 Le patrimoine végétal

- Le jardin botanique:   130 espèces (en majorité tropicales).

- La pelouse de l'ancien rectorat: 71 espèces                                   

- La roseraie: 15 espèces.

- Le jardin mexicain: 27 espèces (cactacées et euphorbiacées).

- Le jardin exotique: 16 espèces.

- Le jardin d’hôtes : 33 espèces.

Les locaux

  • Bloc de laboratoires de l’ex-école d’agriculture de Skikda: 700 m2
  • Blocs administratifs de l’ex-rectorat de l’université: 600 m2
  • 01 amphithéâtre de 60 places

 

 

Contactez nous

Adresse géographique: Université 20 Août 1955

BP 26. Route d'El Hadaiek-Skikda 21000 – Algérie.

E-Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél: +213 38723183

 Facebook

ggg Plan d'accés

51808328
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce Mois-ci
2188
5251
20851
94280