Université 20 août 1955 – SKIKDA

Relation Université-Entreprise

imag

Situation géographique

Aujourd’hui l’université exploite les infrastructures de l’ex-école d’agriculture qui abrite les départements de l’agronomie et des sciences de la nature et de la vie.
Le site d’El-Hadaiek
Ce site s'étend sur 246 hectares situé à quatre (04) Km au sud ouest de la ville de Skikda,  sur la route d’El-Hadaiek, à flanc de colline entre la Rn 43 et le maquis de Djebel Msiouen. Il regroupe les infrastructures de l’ex-école d’agriculture et les infrastructures de l’ex ENSET. Les infrastructures   du Centre universitaire et  les infrastructures pédagogiques réalisées dans le cadre du Plan de Soutien à la Relance Économique (PSRE) sont venus renforcer le nombre de places pédagogiques de l’université.

valeur historique

L'ancienne école d'agriculture confère à notre université une valeur historique . Elle est située à 4 kilomètres de la ville de Skikda (Philippeville) sur la route d'el-hadaiek (ex St Antoine )dans la vallée du Zéramna.
L'école d'agriculture de Skikda fut créée en 1900 par le Gouvernement Général de l'Algérie dans la période coloniale. Son but était de dispenser une formation pratique et théorique à des élèves aptes à devenir des agriculteurs avertis, modernes, gérants de domaine, des cadres d'entreprises agricoles, des fonctionnaires du ministère de l'agriculture.

 Création de l'université

La situation géographique de la wilaya de Skikda lui confère une position stratégique. En effet, elle est à mi distance des wilayas de Constantine , Annaba , Jijel et Guelma . Elle enregistre chaque année les meilleurs classements de réussite au baccalauréat.
Renforçant la carte Universitaire en Algérie L'université 20 Août 1955 est un établissement de l'enseignement supérieur . Elle a été créée le 18 Septembre 2001 par décret exécutif n° 272-01 et baptisée Université 20 Août 1955 Skikda lors de la visite du Président de la République M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, le 20 Août 2005.
Elle accueille la population estudiantine de la région. Elle continue à se développer sur tout les plans: infrastructures, formations, coopération et recherche, Elle a traversé les phases suivantes :

  • 1987 – 1998 Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique;
  • 1998 – 2001 Centre Universitaire;
  • 18 septembre 2001 Université de Skikda;
  • 20 août 2005 Inaugurée et baptisée: Université 20 Août 1955.
  • univ1

 

Le nouveau site d'El Hadaiek

univ5

 

A La bibliothèque centrale

B La Faculté des sciences économiques commerciales et sciences de gestion

C Deux amphithéâtres

D La Faculté des sciences sociales et sciences humaines

E La facultés des sciences

F La faculté des lettres et des langues

G Bloc de deux mille places pédagogiques

H Le siège du nouveau rectorat

I Un bloc de 1000 places pédagogiques

G Un bloc de 1000 places pédagogiques

K Un bloc de 1000 places pédagogiques

L Un bloc de 1000 places pédagogiques

Domaines de formation à l’Université 20 Août 1955

 ¯ Technologie 011

 ¯ Sciences de la matière D02

 ¯ Mathématiques   et informatique D03

 ¯ Sciences de la nature et de la vie D04

 ¯ Sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion D06

 ¯ Droit 071

 ¯ Sciences politiques 072

 ¯ Littératures et langue anglaise 082

 ¯ Littératures et langue française 084

 ¯ Sciences humaines 091

 ¯ Sciences sociales 094

 ¯ Langue et littérature arabe 121

 ¯ Industries pétrochimiques F17

Les infrastructures en cours de construction

4 X 1000 places pédagogiques,
Un bloc de cinq (05) laboratoires de recherche,
Auditorium de 600 places.
2 X 500 places pédagogiques

L'université 20 Août 1955 compte

62 salles de cours, 258 salles de TD , 39 salles de TP
25 amphithéâtres, 06 salles de conférence
58 laboratoires d'expérimentation, 02 ateliers
Le hall des technologies,
Une bibliothèque,15 salles de lecture
Le centre des systèmes et réseaux d'information, de télé enseignement et d'enseignement à distance,
Le centre d'enseignement intensif des langues,
Le centre d'impression et d'audiovisuel.

Effectifs des étudiants

19997 inscrits en licence et master
65 inscrits en magister
377 inscrits en doctorat

  Encadrement:

  •  Encadrement pédagogique: 815 enseignants permanents, 250 enseignants associés ou vacataires;
  •  Encadrement administratif: 888 employés.

 Des formations riches

De nombreux parcours de formations en licence et en master ont été proposés pour la période 2009-2014 et marquent une nouvelle étape dans la mise en place du système LMD .
Ce système a envisagé la mise en œuvre des mesures permettant un accueil optimal, un encadrement pédagogique et individualisé de chaque étudiant, des parcours progressifs, une grande diversité des orientations possibles, notamment en cursus professionnel:

 Des formations ouvertes sur le monde professionnel

 Pour répondre aux besoins du marché du travail , l'université forme des cadres selon les critères de son environnement socio-économique. Elle offre des conditions particulièrement stimulantes pour construire un projet personnel et professionnel.
En plus de sa mission de formation à la réflexion et à la recherche, l'université propose des filières intégrant des enseignements d'orientation et de pré- professionnalisation, afin d'offrir aux étudiants des cursus différenciés et adaptés a leurs projets. Des professionnels issus du monde socio-économique sont au cœur de ces formations.
L'Université vous aide également dans vos recherches de stage aux: entreprises, hôpitaux, laboratoires et établissements à travers le service des stages au niveau du vice rectorat chargé de la formation supérieure des premier et deuxième cycles, de la formation continue et les diplômes, et de la formation supérieure de graduation

Licence professionnelle
Génie logiciel ,
Système d'informatique distribué et réseaux ,
Génie Urbain
Réhabilitation du vieux bâti,
Economie et tourisme,
Economie portuaire.

Master professionnel
Ingénierie des systèmes distribués,
Voiries et réseaux divers.

Recherche scientifique:

  • Laboratoires de Recherche: Douze (12) laboratoires de recherche agréés;
  • Habilitation, d'un projet d'une plate-forme d'analyse pétrochimique et contrôle industriel.

 Projets de recherche:

  • 90 projets de type CNPRU en cours d'exécution regroupant 200 enseignants chercheurs;
  • 12 projets de type PNR regroupement 72 enseignants chercheurs.

 II- Relation université-entreprise

      Plus que jamais, le développement et la qualité de vie d'une nation dépendent de son niveau culturel et scientifique, lui-même largement dépendant de la valeur de son enseignement supérieur. Actuellement, les mutations de l'état, ses engagements et ses encouragements à passer dans une société de contractualisation ouvrent la possibilité de partenariats public/privé dans les domaines les plus divers.

        Les changements que connaît l'enseignement supérieur place les universités et les établissements qui en relèvent dans une position stratégique comme acteur de développement économique durable. L'ouverture de l'université sur le monde socioéconomique est indispensable à la réalisation de l'ensemble de ses objectifs scientifiques, pédagogiques et de recherche.

      Le partenariat université/entreprise est inscrit comme mission prioritaire de notre université. Nous entretenons des relations de partenariat avec le secteur socioéconomique qui permettent une ouverture durable sur les réalités et les exigences nouvelles du marché du travail. Tout en impliquant, à travers les terrains de stage, nos étudiants en formation, nous sommes soucieux de leur employabilité. Concept qui constitue, non seulement le noyau central de notre action, mais aussi il détermine la cohérence des formations et des exigences du marché du travail pour répondre aux attentes de la région.

 Expériences de partenariats université 20 août 1955/entreprises:

 L'université de Skikda a des traditions en matière de partenariat avec plusieurs secteurs, comme :

  • les unités de la plate forme pétrochimique : GNL1, Terminal, CP1K, RTE. Dans le cadre de son ouverture sur son environnement socio-économique, une filière, à recrutement national, des industries pétrochimiques et de génie des procédés a été lancée depuis trois années et elle appelée à se développer en pôle d'excellence;
  • Samsung technologie, un stage de formation des étudiants au sein de l'entreprise Samsung s'est suivi de l'insertion professionnelle (recrutement de deux groupes de diplômés : 25 et 08). Actions soutenues par une convention Université/Samsung;
  • EPS (Entreprise Portuaire de Skikda), accueil des stagiaires;
  • CTC (Contrôle Technique des Constructions) pour le projet de réhabilitation du vieux bâti Skikda. Le département de génie civil participe à l'expertise technique et l'enquête socio économique a été confiée au laboratoire des sciences sociales;
  • GEIDA (Entreprise Espagnole) dessalement d'eau de mer, recrutement des diplômés en chimie et en traitement des eaux et accueil des stagiaires de ces spécialités;
  • ANA (Agence Nationale des Autoroutes), recrutement des diplômés en génie civil après une formation d'induction en Chine;
  • COJAAL (consortium Japonais/Algérien), accueil des stagiaires;
  • SIJICO (Entreprise en agroalimentaire), accueil des stagiaires.

 L'université a également des accords avec des établissements dans le domaine de la recherche appliquée, de la formation continue à l'instar de l'agence foncière de Skikda et le complexe sidérurgique d'ElHadjar.

 Objectifs stratégiques :

  •  Faire de l'employabilité des diplômés la première priorité: Préparer à des métiers changeants et à une économie mondialisée. Installation d'une cellule d'interface avec le secteur socioéconomique;
  • Veiller à la rénovation pédagogique : faire de la pédagogie une industrie prometteuse. Installation d'une cellule Assurance/Qualité au niveau de chaque faculté;
  • Cibler la production scientifique selon les priorités de l'économie et les attentes de la société. Douze Projets Nationaux de Recherche (PNR) agréés impliquant le secteur socioéconomique de la région;
  • Intégrer la recherche scientifique et l'innovation au partenariat interuniversitaire et associer le secteur socioéconomique ;
  • S'engager dans un partenariat efficient, dans une économie ouverte et un espace globalisé ;
  • Impliquer les compétences du secteur socioéconomique dans la confection des référentiels de formation et l'encadrement les étudiants en situation professionnelle;
  • Exposé de l'expérience avec la société Samsung Technologie :

 L'université de Skikda a réalisé une expérience très satisfaisante en collaboration avec la société Coréenne SAMSUNG TECHNOLOGIE sise à Skikda. En effet, suite à une convention signée avec cette société portant sur l'accueil des étudiants en stage de formation. Trente trois (33) diplômés ont été recrutés.

 Cette collaboration se poursuit avec l'immersion professionnelle des étudiants en milieu professionnel sur les différents chantiers de la société.

 - L'expérience de l'Université de Skikda dans le cadre d'un projet PNR En partenariat avec le secteur socio économique de la ville :

      Soucieux des préoccupations des autorités locales de la wilaya de Skikda concernant l'état de dégradation du tissu urbain de la ville et comme l'université compte parmi ses douze (12) laboratoires de recherche, un Laboratoire de Recherche en Matériaux, Géotechnique, Habitat et Urbanisme (LMGHU) dont l'un de ses axes majeurs la réhabilitation du vieux bâti ainsi qu'un laboratoire de recherche en études sociales (LRES) dont les recherches sont focalisées sur la sociologie urbaine, nous avons présenté deux projets de recherche dans le cadre du PNR autour de la problématique du vieux bâti de la ville de Skikda en partenariat avec les autorités locales et les différents services de gestion de la ville. Projets opérationnels sur le terrain et dont les actions menées sont:

  • l'organisation d'un Colloque International sur la Réhabilitation du Vieux Bâti, les 24 et 25 mai 2011, en collaboration avec le laboratoire Espagnol REHABIMED et le laboratoire Français SEDET « Société en Développement et Etudes Territoriales »;
  • l'association du laboratoire de recherche en génie civil à une expertise du tissu urbain de la ville de Skikda menée par l'organisme de Contrôle Technique des Constructions «CTC »;
  • Dans le cadre de la formation des étudiants un groupe de 12 inscrits en Master génie civil a été intégré dans l'équipe du CTC qui a réalisé l'expertise technique;
  • Les autorités locales ont confié au laboratoire de recherche et des études sociales (LRES) la mission d'effectuer une enquête socioéconomique et juridique des quartiers concernés par l'expertise technique du CTC;
  • Les thèmes de recherche des doctorants du laboratoire LRES abordent la problématique socio-urbaine de la ville de Skikda;
  • L'ouverture d'une post graduation rattachée au laboratoire « LMGHU » intitulée : Réhabilitation du vieux bâti pour la formation de spécialistes en la matière et dont les thèmes de recherche seront liés à la thématique du vieux bâti de la ville de Skikda;
  • L'ouverture d'une post graduation rattachée au laboratoire « LRES » intitulée : Gestion et Développement des Ressources Humaines orientée sur la gestion de la ville;
  • L'ouverture d'un parcours de licence intitulé : Réhabilitation du vieux bâti pour la formation de compétences nécessaires aux études et au suivi des projets de réhabilitation qui seront décidés par les autorités locales à l'issue des expertises en cours. Les référentiels de cette formation ont été définis en étroite concertation avec les différents intervenants dans l'action de réhabilitation (Direction de l'Urbanisme et de la Construction « DUC ». Direction du Logement et des Equipements Publics « DLEP ». l'Assemblée Populaire et Communale « APC » de Skikda. La Wilaya de Skikda).

                                                                                                                                                                                                                           Le professeur Ali KOUADRIA

                                                                                             Recteur de l'université 20 août 1955-Skikda